Connaissance et Identification des Fougères

Pteris vittata

(L.)

Clé d'identification

Port dressé

Frondes* en touffe mesurant de 20 à 60 cm, unipennées

Pétiole* court et écailleux épais vert rougeâtre à la base

Rachis vert glabre dans sa partie haute

Pennes mesurant entre 2 et 7 cm de longueur non articulées

Pennes se terminant en longue pointe effilée

Penne apicale plus longue que les autres

Bords lisses repliés vers l’arrière.

Sores le long du bord du limbe replié sur la face inférieure.

Nom scientifique

Pteris vittata

Nom français

Ptéris rubané

Nom anglais

ladder brake fern
chinese brake fern

Genre

Distribution géographique

Répartition géographique

Europe: en France dans ls Alpes maritimes. Dans le sud de l'Espagne, les Baléares, le sud de l’Italie et la Sicile, la Grèce, la Crête.

Afrique : du Maghreb à l’Afrique du sud, Madagascar, Iles Mascareignes.

Asie méridionale : de la Turquie, et du Moyen-Orient au Japon et à la Malaisie.

Amérique : du sud des Etats-Unis à l’Amérique du Sud, les Antilles.

Océanie : Australie, iles du Pacifique.

 

 

 

 

Biotope

Fissures des vieux murs, supporte le plein soleil et la sécheresse, le climat chaud océanique, rocailles humides calcaires, berge des ruisseaux, canaux d’irrigation, zones pauvres en nutriments, pH basique.
Image

Origine du nom scientifique

Pteris : du grec pteris, « fougère » dérivé de pteron « aile » ou « plume » lié à la ressemblance de nombreuses feuilles de fougères avec des ailes d’oiseaux

Vittata vient du latin vittatus « orné de rubans », en relation avec les nombreuses pennes étroites et longues.

Espèce réglementée

Non

Divers biologie

Les spores microscopiques trilètes mesurent 45 µm et sont de forme pyramidale arrondie, avec des ornementations géométriques qui convergent vers le sommet. La base présente aussi des ornementations en relief, de figures pentagonales.

La sensibilité des plantes à l'arsenic varie selon les espèces et un nombre relativement faible d'espèces végétales y est naturellement tolérante. Pteris vittata présente une hyper accumulation en arsenic sans montrer aucun symptôme. Il concentre principalement cet élément dans ses racines, ses tiges et surtout dans ses frondes où la concentration peut atteindre 10 000 mg/kg, concentration très toxique pour la majorité des plantes. Cette accumulation a lieu dans des vacuoles6 des cellules foliaires sous forme d'arsénite due à une enzyme l’arséniate réductase contenue dans la plante. Ce processus pourrait avoir été sélectionné comme moyen de se protéger d'éventuels prédateurs herbivores. Cette fougère pourrait être utilisée dans la phytoremédiation des sols pollués par l’arsenic.

Description

Le port de la plante est dressé. Les frondes* groupées en touffe mesurent de 20 à 60 cm et sont unipennées*. Le limbe* allongé finement coriace, glabre et est élargi dans sa moitié supérieure. Le pétiole* de 2 à 4 mm de diamètre est court et écailleux. Les écailles brun pâle sont fines. Le pétiole épais et vert pâle à la base est creusé par un sillon longitudinal face adaxiale. Le rachis vert est peu écailleux dans sa partie haute. La nervure centrale est proéminente en face abaxiale. Les pennes alternes ou subopposées mesurent entre 2 et 7 cm. Elles sont nombreuses, plus de 15 paires par fronde et sont non articulées. A la base des frondes, les pennes inférieures distantes de 3-4 cm, décombantes* et sessiles* sont progressivement plus courtes vers la base. Elles sont dentées à l’extrémité arrondie. La paire basale est auriculiforme. Les pennes médianes sont les plus longues, étroitement linéaires, 6 à 15 cm de long × 0,5 à 1 cm de large. Leur base est légèrement élargie et cordée, des deux côtés légèrement auriculiformes. Les pennes supérieures sont les plus larges et chevauchent le rachis. Elles possèdent un bord lisse replié vers l’arrière et un apex qui se termine en longue pointe effilée en particulier la penne apicale. Le rhizome ligneux est dressé, court et robuste. Les sores sont disposés tout le long du bord du limbe replié, face abaxiale.

Informations complémentaires

Cette espèce est considéré comme une plante invasive en Floride depuis 1999 et présente dans la liste « the Florida Exotic Pest Plant Council’s Invasive ». Il est inscrit dans le « Global Register of Introduced and Invasive Species - United States of America »

Bibliographie

Prelly R., 2001, LES FOUGERES ET PLANTES ALLIEES DE FRANCE ET D’EUROPE OCCIDENTALE , ed. Belin, 431p.

Cesaro, P., Cattaneo, C., Bona, E. et al., 2015, THE ARSENIC HYPERACCUMULATING PTERIS VITTATA EXPRESSES TWO ARSENATE REDUCTASESSci Rep 5, 14525

Lien

Auteur de la fiche

Nadine SABOURIN
Date de publication
Samedi 12 juin 2021 - 13:42
Dernière modification
Lundi 9 août 2021 - 02:26

Photos

  • Image

    Pteris vittata

    Spore
    dim 27/06/2021 - 18:37
  • Image

    Pteris vittata

    Crosse
    Jeunes crosses de Pteris vittata après la pluie
    dim 27/06/2021 - 18:28
  • Image

    Pteris vittata

    Plante entière
    Pteris vittata dans un mur du jardin botanique de Madère.
    dim 27/06/2021 - 18:27
  • Image

    Pteris vittata

    Limbe | Penne | Rachis | Sore
    dim 27/06/2021 - 18:25
  • Image

    Pteris vittata

    Fronde | Penne
    sam 12/06/2021 - 13:43