Connaissance et Identification des Fougères

Polystichum setiferum

(Forsk.) Moore ex Woynar.

Clé d'identification

Plante vivace

frondes disposées en touffes étalées retombantes

rachis écailleux

écailles blanchâtres et oblongues ressemblant à des poils 

limbe vert mat, peu coriace très peu réduit à la base

pinnules alternes, pétiolulées, insérées presque perpendiculairement au rachis, auricule acroscopique à leur base, chaque segment est terminé par un aiguillon acéré

pinnules inférieures à peine plus courtes que les pinnules médianes.

pinnules acroscopiques basales les plus grandes, ovales pennatiséquées

sores disposées sur un rang de chaque côté de la nervure médiane.

indusie circulaire, peltée.

Nom scientifique

Polystichum setiferum

Nom français

Polystic à frondes soyeuses
Fougère des fleuristes
Aspidium à cils raides

Genre

Distribution géographique

Répartition géographique

En France, cette espèce est plutôt liée au climat atlantique, Cotentin, Bretagne, Vendée et tout de Sud-Ouest. Elle est moins répandue dans les autres régions.

On la trouve principalement en Europe occidentale de l'Ecosse au delta du Danube, surtout dans la partie atlantique.

Elle est présente en Macaronésie 'Açores, Madère, Canaries) et en Afrique du Nord, du Maroc à la Tunisie.

En Asie, elle est présente en Turquie et très localement au Moyen-Orient.

Biotope

Forêts de feuillus Hêtraies-Chênaies, forêts de ravins, rochers ombragés, bois de pente, bords de ruisseaux, surtout sur les sols modérément acides, mais supporte le calcaire. Cette fougère se rencontre jusqu'à 1600 m d'altitude.
Image

Origine du nom scientifique

Polystichum vient du grec polus, « beaucoup » et stickos, « rangées », qui peut être lié aux écailles nombreuses sur le stipe et à la disposition des sores sur les frondes

setiferum du latin seta qui signifie soie; crin et fero porter lié aux arêtes qui prolongent les dents des pinnules

Espèce réglementée

Non

Espèce ressemblante

Image
Espèce
Polystichum aculeatum
(L.) 1753
Polystic à aiguillons,

Divers biologie

Les spores sont ridées et verruqueuses.

Polystichum aculeatum est l’hybride naturel entre P. setiferum et P. lonchitis

Description

Plante vivace persistante pouvant atteindre 1 m de hauteur, à frondes disposées en touffes, souvent étalées retombantes ; le rachis est écailleux ; les écailles sont blanchâtres et oblongues ressemblant à des poils ; le limbe vert est mat, peu coriace (assez mou) et très peu réduit à la base ; les pinnules, 15 à 20 paires, sont alternes, pétiolulées, insérées presque perpendiculairement au rachis, munies d'une auricule à leur base, perpendiculaire au rachille, qui le recouvre partiellement; chaque segment est terminé par un aiguillon acéré; les pinnules inférieures sont à peine plus courtes que les pinnules médianes. Les pinnules acroscopiques basales sont les plus grandes, ovales pennatiséquées. Les sores de 3 à 18 sont disposées sur un rang de chaque côté de la nervure médiane. L’indusie est circulaire, peltée.

Bibliographie

Prelly R., 2001, LES FOUGERES ET PLANTES ALLIEES DE FRANCE ET D’EUROPE OCCIDENTALE , ed. Belin, 431p.

Lien

Auteur de la fiche

Nadine SABOURIN
Date de publication
Vendredi 2 juillet 2021 - 13:55
Dernière modification
Lundi 12 juillet 2021 - 17:17

Photos

Hybrides de cette espèce

Variétés et cultivars de cette espèce