Connaissance et Identification des Fougères

Asplenium ebenoides

Auteur
R. R. Scott
Statut validation

Nom scientifique

Asplenium ebenoides

Synonyme

Asplenium x ebenoides

Genre

Photo
Image

Description

Les racines sont peu proliférantes,

le pétiole est montant à dressé, rarement ramifié ; les écailles sont brun foncé à noirâtres, étroitement deltatées, 2 à 4 mm × 0,25 à 0,45 mm, à bords entiers,

les frondes sont faiblement subdimorphes, les frondes fertiles sont plus hautes et plus dressées que les frondes stériles,

le pétiole est brun rougeâtre ou violacé partout, lustré, 1 à 10 cm, 1/5 à 1 fois la longueur du limbe ; indument d'écailles brun foncé à noires, en delta étroit à la base, se transformant en poils distalement,

le limbe est très variable et généralement de forme irrégulière, en delta étroit à lancéolé, pennatifide ou 1-penné dans le 1/3 proximal, 2 à 20 × 1 à 6 cm (jusqu'à 13 cm) d'épaisseur moyenne, légèrement pubescent uniquement sur la face supérieure ; la base est plus ou moins tronquée ; l'apex est aigu à longuement atténué, les bourgeons apicaux sont portés occasionnellement mais on ne sait pas qu'ils s'enracinent dans la nature,

le rachis est brun rougeâtre ou violacé dans la partie inférieure, virant au vert dans la partie distale, brillant, glabre,

les pennes jusqu'à 3 paires, sont souvent de taille et de forme irrégulières, en delta à étroitement delta ; les pennes proximales 5 à 30 (jusqu'à 80) × 3 à 10 mm (jusqu'à15 mm ; la base est tronquée à obtuse, auriculée des deux côtés ; les marges sont entières à finement dentelées ou crénelées ; l'apex est obtus à aigu ou parfois atténué. les veines sont quelque peu évidentes, généralement libres, rarement anastomosées,

les sores 1à 10 (jusqu'à 15) paires par penne, sont disposés sur les lobes acroscopiques et basiscopiques,

les spores sont mal formées (forme stérile) soit 64 par sporange (forme fertile). 2 n = 72, 144.

Cette fougère a joué un rôle central dans l'étude de l'hybridation des fougères. Appelée la "fougère hybride la plus célèbre", elle a été l'un des premiers croisements à être synthétisé délibérément en culture (M. Slosson 1902) et le premier à être converti expérimentalement de l'état diploïde stérile à l'état tétraploïde fertile (W. H. Wagner Jr. et R.S. Whitmire 1957).

Espèce ou Variété d'origine

Espèce
Asplenium platyneuron
(L.) Britton, Sterns & Poggenb.
Doradille ébène
Espèce
Camptosorus rhizophyllus
(Linné) Link
Camptosore à feuilles radicantes

Distribution géographique

Amérique du Nord

Répartition géographique

Etats-Unis : Alabama

Auteur de la fiche

Nadine SABOURIN
Date de publication
Vendredi 25 mars 2022 - 22:58
Dernière modification
Jeudi 26 mai 2022 - 22:18

Photos