Connaissance et Identification des Fougères

Hymenophyllum tunbrigense

(L.) Sm.

Clé d'identification

Rhizome filiforme est rampant

frondes sont vert foncé de 3 à 8 cm

limbe fin et membraneux et glabre

pennes disposées dans le plan de la fronde; nervure est noire,

sores sont situées à la base des pennes entourées par un involucre chlorophyllien constitué de deux valves.

Nom scientifique

Hymenophyllum tunbrigense

Nom français

Hyménophyllum de Tunbridge

Synonyme

Hymenophyllum alatum Schkuhr
Hymenophyllum alatum Willd.
Hymenophyllum asperulum Kunze
Hymenophyllum fucoides var. frigidum Liebm.
Hymenophyllum tunbrigense var. tunbrigense
Meringium tunbridgense Copel.
Trichomanes tunbrigense L.

Genre

Distribution géographique

Répartition géographique

France : Bretagne, Normandie, Pays basque occidental

Europe : le long des côtes atlantiques, Allemagne, Italie, Belgique,

Afrique orientale et australe, Macaronésie, 

Amérique du Nord: Etats-Unis

Amérique centrale et le long des Andes

Biotope

Cette espèce sous le climat océanique vit dans les sites dont l'atmosphère est saturée en humidité et à faibles écarts de température. On ka trouve sur les substrats siliceux, les gorges encaissées, les chaos granitiques, les parois suintantes de blocs rocheux moussus, les entrées de grotte, la base de vieux troncs. Dans les sous-bois frais et ombragés à basse altitude. De 200 à 600 m.

Origine du nom scientifique

Hymenophyllum : du grec humen [membrane] et phullon [feuille], allusion à l'extrême finesse du limbe

Espèce réglementée

Non

Divers biologie

Les frondes persistantes sont visibles tout l'hiver. Elles peuvent temporairement se dessécher mais elles sont reviviscentes.

Nombre de chromosomes 2n = 26

Description

Le rhizome filiforme est rampant où s'échelonne les frondes et forme un tapis assez dense,

les frondes sont vert foncé de 3 à 8 cm

le limbe fin et membraneux et glabre

les pennes sont disposées dans le plan de la fronde; la nervure est noire, la marge est dentée,

les sores sont situées à la base des pennes. Elles sont entourées par un involucre chlorophyllien constitué de deux valves dentées à leur sommet.

Bibliographie

Prelly R., 2001, LES FOUGERES ET PLANTES ALLIEES DE FRANCE ET D’EUROPE OCCIDENTALE. Ed. Belin, 431p.

Lien

Auteur de la fiche

Nadine SABOURIN
Date de publication
Vendredi 8 avril 2022 - 11:33
Dernière modification
Vendredi 8 avril 2022 - 11:59

Photos

Aucune photo

Si vous êtes intéressé, merci de soumettre une photo.