Connaissance et Identification des Fougères

Dryopteris aemula

(Aiton) Kuntze

Clé d'identification

Fougère en touffe de 30 à 60 cm,

limbe vert tendre triangulaire

pennes basales es plus longues ;  pennes basiscopiques  les plus longues, 

pétiole portant écailles rousses 

dents des pinnules recourbées vers le haut.

Nom scientifique

Dryopteris aemula

Nom français

Dryoptéris atlantique

Genre

Distribution géographique

Répartition géographique

France: Bretagne, Cotentin

Europe : Iles Britanniques, Espagne

Biotope

Cette espèce est liée au climat atlantique doux à forte humidité atmosphérique, dans les sous-bois de chênes et de hêtres, bords des ruisseaux, vallons ou ravins encaissés, sur les substrats siliceux.
Image

Origine du nom scientifique

Dryopteris : dryoptère en français, vient du grec drus [chêne] et pteris [fougère] et fut attribué par Dioscoride (médecin grec) à des fougères se développant dans les bois de chênes

Espèce réglementée

Non

Espèce ressemblante

Image
Espèce
Dryopteris carthusiana
(Vill.) H.P. Fuchs
Dryoptéris des Chartreux

Divers biologie

La loupe permet d'observer de petites glandes sur la face inférieure du limbe, des écailles et des indusies.

Cette espèce est diploïde, 82 chromosomes

Description

Cette fougère pousse en touffe de 30 à 60 cm.

le limbe est vert tendre et triangulaire tri ou tétra penné avec un aspect "frisotté", réduit vers la base,

les pennes basales sont les plus longues et nettement dissymétriques. Les pennes basiscopiques sont les plus longues

le pétiole porte des écailles rousses abondantes, longues et étroites,

les dents des pinnules sont recourbées vers le haut,

 

Bibliographie

Prelly R., 2001, LES FOUGERES ET PLANTES ALLIEES DE FRANCE ET D’EUROPE OCCIDENTALE. Ed. Belin, 431p.

Auteur de la fiche

Nadine SABOURIN
Date de publication
Mercredi 28 juillet 2021 - 18:40
Dernière modification
Mercredi 6 avril 2022 - 19:00

Photos