Connaissance et Identification des Fougères

Davallia griffithiana

Hooker

Clé d'identification

Rhizome de 3 à 6 mm de diamètre, écailleux

écailles blanchâtres, brunes ou rouge-brun

pétiole cannelé face adaxiale

limbe composé, bipenné ou tripenné

pennes sont deltoïdes ou linéaires

pinnules des pennes anadromes

pennes terminales sont étroitement ovales, lobées

lobes ultimes sont obtus ou aigus sans dent

rachis et les côtes sont glabres

sores sont séparés, plusieurs ou uniques sur un segment, au point de bifurcation des nervures

indusie attachée à la base, semi-circulaire

Nom scientifique

Davallia griffithiana

Nom français

fougère pattes de lapin

Synonyme

Leucostegia griffithiana (Hooker) J. Smith

Genre

Distribution géographique

Répartition géographique

Chine, Bhoutan, Inde, Japon, Laos, Myanmar, Vietnam

Biotope

Forêts humides, sur les troncs d'arbres ou les rochers ; de 0 à 2200 m.

Origine du nom scientifique

Davallia: en l'honneur du botaniste  Edmund Davall (1763-1798).

griffithiana: en l'honneur du médecin, naturaliste et  botaniste britannique William Griffith (1810-1845) .

Espèce réglementée

Non

Description

Le rhizome mesure de 3 à 6 mm de diamètre, écailleux. Les écailles sont blanchâtres, brunes ou rouge-brun, sans bordure pâle, rétrécies uniformément vers l'apex, recourbées vers l'arrière ou non, peltées de 6 à 9 mm × 1 à 1,5 mm, sans poils multiseptés, avec des soies marginales au moins dans la partie distale. Le stipe est cannelé face adaxiale, de 6 à 24 cm, glabre ou avec peu d'écailles ; le limbe est composé, bipenné ou tripenné vers la base et dans la partie médiane, deltoïde et le plus large vers la base, de 10 à 32 cm × 8-27 cm, glabre, pas ou légèrement dimorphe. Les pétiolules les plus longs mesurent de 2 à 10 mm; les pennes sont deltoïdes ou linéaires ; les pennes les plus longues mesurent de 6 à 16 cm × 4 à 8 cm ; les pinnules des pennes sont anadromes, linéaires-oblongs ou étroitement ovales ; pinnules les plus longues mesurent de 25 à 100 mm × 7 à 60 mm ; les pennes terminales sont étroitement ovales, lobées presque jusqu'à la nervure médiane ou seulement à mi-chemin vers la nervure médiane ; les segments ou lobes ultimes sont obtus ou aigus sans dent, 2-5 × 2-3 mm. Le rachis et les côtes sont glabres. Les marges de chaque pavillon sont non épaissies. Les nervures des lobes ultimes sont stériles, simples, fourchues ou pennées, n'atteignant pas la marge ; fausses veines absentes. Les sores sont séparésplusieurs ou uniques sur un segment, au point de bifurcation des nervures ; l'indusie est attachée à la base et seulement une partie des côtés, semi-circulaire, plus ou moins aussi large que long, environ. 1 × 1-2 mm, la marge supérieure est non allongée, tronquée ou légèrement arrondie, séparée ou même avec marge du limbe ; la lame s'étend généralement dans une dent des deux côtés ou seulement à l'extérieur d'un sore, ou ne s'étendant pas dans les dents au-delà d'un sore.

Lien

Auteur de la fiche

Nadine SABOURIN
Date de publication
Samedi 8 janvier 2022 - 18:45
Dernière modification
Dimanche 9 janvier 2022 - 10:36

Photos

Aucune photo

Si vous êtes intéressé, merci de soumettre une photo.

Variétés et cultivars de cette espèce