Connaissance et Identification des Fougères

Phymatosorus cuspidatus

(D. Don) Pichi Sermolli 1977

Clé d'identification

port retombant

rhizome épais vert clair de 10 à 20 mm de diamètre recouvert d’écailles éparses arrondies brunes

frondes unipennées* et mesurent de 40 cm à 1.50 m

limbe* brillant vert émeraude

pétiole* et le rachis* satinés et glabres* vert sur la face supérieure et devenant brun noirâtre sur la face inférieure

rachis cylindrique avec plus de 12 faisceaux vasculaires

pennes sessiles* linéaires lancéolées

deux faces glabres

insertion des pennes par un pédoncule* de base cunéiforme

sores orbiculaires alignés sur une rangée de chaque côté de la nervure médiane

Nom scientifique

Phymatosorus cuspidatus

Synonyme

Goniophlebium cuspidatum (D. Don) Bedd.
Microsorum cuspidatum (D. Don) Tagawa
Microsorum lucidum Copeland
Phymatodes cuspidata (D. Don) J. Sm.
Phymatodes lucida Ching
Phymatosorus lucidus Pichi Sermolli
Polypodium cuspidatum D. Don 1825
Polypodium lucidum Roxburgh (1844), not Richard (1792)

Genre

Distribution géographique

Répartition géographique

Asie : Chine, Inde, Laos, Myanmar, Népal, Thaïlande, Vietnam

Biotope

fougère épiphyte ou épilithique* sur les rochers de grès secs ou sur les troncs d'arbres. On la trouve de 200 jusqu’à 1600 m.
Image

Origine du nom scientifique

du grec phymatos = excroissance, enflure + le terme sorus qui fait référence aux sores qui font saillie à la face inférieure de la fronde

du latin cuspidatus qui signifie « pointu »

Espèce réglementée

Non

Divers biologie

Les spores 80 x 50 µm sont plan-convexes à exine granuleuse vert clair.

Description

Fougère à port retombant.  Le rhizome épais est vert clair de 10 à 20 mm de diamètre recouvert d’écailles éparses arrondies de couleur brunes au centre plus pâles vers la marge, orbiculaires*, peltées*, clathrées*, entières. Les frondes sont unipennées* et mesurent de 40 cm à 1.50 m. Le limbe* brillant est vert émeraude. Le pétiole* et le rachis* sont satinés et glabres* vert sur la face supérieure et devenant brun noirâtre sur la face inférieure. Le rachis cylindrique présente plus de 12 faisceaux vasculaires*. Les pennes sessiles* sont linéaires lancéolées mesurent de 3 à 25 cm. Les deux faces sont glabres. L’insertion des pennes au niveau du rachis se fait par un pédoncule* de 5 à 10 mm de base cunéiforme.  Les sores orbiculaires sont alignés sur une rangée de 2 à 4 mm de diamètre de chaque côté de la nervure médiane.

Lien

Auteur de la fiche

Nadine SABOURIN
Date de publication
Samedi 12 juin 2021 - 13:39
Dernière modification
Lundi 28 juin 2021 - 12:48

Photos