Connaissance et Identification des Fougères

Dryopteris erythrosora

(D. C. Eaton) Kuntze 1891

Clé d'identification

Rhizome ascendant

frondes cespiteuses

stipe stramineux ou légèrement brun noirâtre, densément écailleux à la base

écailles brun noirâtre, lancéolées

limbe oblong-lancéolé, bipenné

pennes opposées ou subopposées, lancéolées, distantes

pinnules ascendantes, lancéolées, dentelées ou pennatilobées

pinnules basales basiscopiques sur les pinnules inférieurs moins de la moitié de la longueur suivante

segments nettement ascendants

rachis peu couvert d'écailles lancéolées brun foncé, rachilles et nervure médianes densément couvert d'écailles brunes et bullées

nervures pennées

sores sur 1 rang ou de chaque côté de la nervure médiane

indusie rougeâtre réniforme, entière, persistante.

Nom scientifique

Dryopteris erythrosora

Nom anglais

Copper Shield Fern

Synonyme

Aspidium erythrosorum D. C. Eaton in Perry, Narr. 1856
Aspidium filix-mas (Linnaeus) Swartz var. erythrosorum (D. C. Eaton) Christ.
Dryopteris bulligera Ching
Dryopteris distantipinna Ching & Z. Y. Liu
Dryopteris linyingensis Ching & C. F. Zhang
Dryopteris oblongipinnula Ching & P. S. Chiu
Dryopteris oppositipinna Ching & Z. Y. Liu
Dryopteris paraerythrosora Ching & C. F. Zhang
Dryopteris pseudoerythrosora Ching & C. F. Zhang (1983), not Kodama (1913)
Dryopteris remotipinnula Ching & C. F. Zhang
Dryopteris sinoerythrosora Ching & K. H. Shing
Dryopteris squamistipes Ching & Z. Y. Liu (1984), not (C. B. Clarke) C. Christensen (1905)
Lastrea erythrosora (D. C. Eaton) Moore
Nephrodium erythrosorum (D. C. Eaton) Hooker
ephrodium filix-mas (Linnaeus) Richard var. erythrosorum (D. C. Eaton) Christ ex Matsumune

Genre

Distribution géographique

Répartition géographique

Asie: Japon, Corée

Biotope

Forêts subtropicales à feuilles larges sempervirentes
Image

Origine du nom scientifique

Dryopteris : dryoptère en français, vient du grec drus [chêne] et pteris [fougère] et fut attribué par Dioscoride (médecin grec) à des fougères se développant dans les bois de chênes.

erythrosora: du grec eruthros, rouge, dû aux pétioles rouges et aux frondes rose rougeâtre à leur naissance.  

Espèce réglementée

Non

Description

Rhizome ascendant, 3-4 cm de diam. Frondes cespiteuses. Stipe stramineux ou légèrement brun noirâtre, 20-30 cm, 3-4 mm de diamètre, densément écailleux à la base ; écailles brun noirâtre à marge brune, lancéolées, de 1-1,5 cm × 1-2 mm, entières. Limbe oblong-lancéolé, 40-60 × 15-25 cm, bipenné. Pennes 10-15 paires, opposées ou subopposées, lancéolées, 15-20 × 4-6 cm, distantes de 6-8 cm, distantes. Pinnules 10-15 paires, ascendantes, lancéolées, 2-3 cm × 8-12 mm, dentelées ou pennatilobées ; pinnules basales basiscopiques sur les pinnules inférieurs moins de la moitié de la longueur suivante. Segments nettement ascendants, à 1 ou 2 dents à l'apex. Rachis peu couvert d'écailles lancéolées brun foncé, rachilles et nervure médianes densément couvert d'écailles brunes et bullées. Nervures pennées, obscures face abaxiale. Lame herbacée, subglabre adaxiale, écailleuse abaxiale. Sores sur 1 rang ou dispersés de chaque côté de la nervure médiane, plus près de la nervure médiane que de la marge ; indusie rougeâtre au centre, brun pâle sur les bords, réniforme, entière, persistante.

Lien

Auteur de la fiche

Nadine SABOURIN
Date de publication
Samedi 26 juin 2021 - 08:10
Dernière modification
Samedi 26 juin 2021 - 08:31

Photos

Variétés et cultivars de cette espèce