Connaissance et Identification des Fougères

Asplenium trichomanes

L. 1753

Clé d'identification

Plante de 10 à 30 cm

rhizome dressé, court, écailleux

écailles étroites et triangulaires

frondes cespiteuses

stipe brun brillant, base écailleuse subglabre vers le haut

texture papyracée 

stipe et rachis persistants

limbe linéaire, base est légèrement réduite, apex est aigu

pennes insérées obliquement

nervures pennées

frondes papyracées, vertes

rachis est brun foncé, luisant, subglabre, cylindrique face abaxiale*, cannelé face adaxiale*

sores* ovales à linéaires

indusie membraneuse blanche ou brune après séchage

Nom scientifique

Asplenium trichomanes

Nom français

Capillaire des murailles
Fausse capillaire

Nom anglais

maidenhair spleenwort

Synonyme

Asplenium densum Brackenridge
Asplenium melanocaulon Willdenow
Asplenium melanolepis Colenso 1888 not Franchet & Savatier 1879

Genre

Distribution géographique

Répartition géographique

En Europe, il est réparti dans tout le continent sauf dans l'extrême nord à l'approche du cercle polaire et vers l'est en Russie. En dehors de l'Europe, sa répartition mondiale est très vaste. En Océanie l'espèce est présente en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Biotope

Dans les crevasses des roches non calcaires (grès, granit), en situation dégagée ou mi-ombragée ; jusqu’à 3400 m.
Image

Origine du nom scientifique

Asplenium du grec asplenos qui désigne la fougère réputée pour soigner la rate

trichomanes: du grec thrix, trikhos, "poil, cheveu" et mainô, "être fou", en référence à la "chevelure" exubérante de cette fougère.

Espèce réglementée

Non

Description

La plante mesure de 10 à 30 cm. Le rhizome est dressé, court, écailleux ; les écailles sont étroites et triangulaires, de 3 à 4mm × environ 0,5 mm, avec une bande centrale opaque, rouge à brun foncé et des bordures clathrate étroites plus claires, entières. Les frondes sont cespiteuses; le stipe est brun castané brillant, de 2 à 8 cm, la base est écailleuse et devient subglabre vers le haut, face abaxiale semi-cylindrique mais sillonné, face adaxiale, avec des ailes brunes, membraneuses et presque entièrement étroites ; la texture est papyracée ; le stipe et le rachis sont persistant généralement après la chute des pennes ; le limbe est linéaire, de 10 à 25 cm de haut par 0,9 à 1,6 cm de large ; la base est légèrement réduite, 1 fois pennée ; l’apex est aigu et de 2 à 4 mm de large ; les pennes au nombre de 20 à 30 paires sont généralement insérées obliquement et sessiles ; les pennes médianes sont elliptiques ou ovales à orbiculaires et mesurent de  2,5 à 7,5 × 2-4 mm, de base presque symétrique, cunéiforme, à bord crénelé et apex obtus ; les pennes inférieures sont progressivement réduites. Les nervures sont pennées et la nervure principale est obscure, nervures obliquement simples ou jusqu'à 2 fourchues, veine acroscopique basale généralement 2 fourchues. Les frondes sont papyracées, vertes ou brunes une fois sèches. Le rachis est brun noirâtre, luisant, subglabre et cylindrique face abaxiale*, cannelé face adaxiale* et avec une aile membraneuse brune latérale relativement basse. Les sores mesurent de 4 à 8 mm, ovales à linéaires, généralement sur la veine acroscopique ; l’indusie blanche ou brune après séchage est ovale à linéaire, membraneuse.

Bibliographie

Prelly R., 2001, LES FOUGERES ET PLANTES ALLIEES DE FRANCE ET D’EUROPE OCCIDENTALE , ed. Belin, 431p.

Lien

Auteur de la fiche

Nadine SABOURIN
Date de publication
Lundi 28 juin 2021 - 18:30
Dernière modification
Mardi 29 juin 2021 - 00:49

Photos

Variétés et cultivars de cette espèce