Connaissance et Identification des Fougères

Adiantum venustum

D. Don, 1825

Clé d'identification

Plantes terrestres, 25-50 cm

rhizomes décombants, épais, écailles denses, brun foncé

frondes distantes

stipe brun noirâtre brillant

base recouverte des mêmes écailles que le rhizome

limbe tripenné, à contour largement ovale

apex acuminé et unipenné

pennes

s'étalant obliquement

rachis, côtes et tiges plus ou moins en zigzag

paire basale de pennes plus grandes

pinnules

alternes, obliques vers le haut, courtement pétiolées, flabellées

Nervures multidichotomiques fourchues

sores 1 ou 2 (ou 3) par pinnule

fausse indusie brunâtre, orbiculaire, membraneuse

Nom scientifique

Adiantum venustum

Nom français

Capillaire élégante

Nom anglais

maidenhair fern

Synonyme

Adiantum venustum var. wuliangense Ching & Y. X. Lin

Genre

Distribution géographique

Répartition géographique

Chine, Bhoutan, Inde, Cachemire, nord du Myanmar, Népal.

Biotope

Crevasses rocheuses, pentes de montagne jusqu'à 3000 m.
Image

Origine du nom scientifique

Adiantum vient du grec adiantos, qui ne se mouille pas. L’eau de pluie glisse sur les feuilles.

venustum du latin venustus, beau élégant, raffiné, gracieux

Espèce réglementée

Non

Divers biologie

Nombre de chromosomes: 2n = 120.

Description

Plantes terrestres mesurant 25-50 cm de haut. les rhizomes sont décombants, épais, portant des écailles denses, brun foncé, ovales-lancéolées, à bords entiers. Les frondes sont distantes ; le stipe est brun noirâtre brillant, de 10-20 cm et la base est recouverte des mêmes écailles que le rhizome, distalement glabre ; le limbe est tripenné, à contour largement ovale, de 10-25 × 5-12 cm, l' apex est acuminé et unipenné ; les pennes, environ 6 de chaque côté, s'étalent obliquement ; les pétioles mesurent de 2 à 7 mm ; les rachis, côtes et tiges sont plus ou moins en zigzag, de la même couleur que le pétiole, glabres ; la paire basale de pennes est plus grande, les pennes sont bipennées, ovales-elliptiques, de 5à 13 cm × 4 à 7 cm ; les pinnules, 4 ou 5 paires par pavillon latéral, sont alternes, obliques vers le haut, courtement pétiolées, flabellées, de 7 à 10 mm  × 7 à 10 mm, vertes ou brun-vert, herbacées, les deux faces glabres, à base courtement cunéiforme, courtement pétiolée, à apex arrondi et denticulé. Les nervures sont multidichotomiques fourchues, atteignant les dents au bord de la pinnule, visibles sur les deux faces. Les sores 1 ou 2 (ou 3) par pinnule, sont attachés au sinus arrondi ; la fausse indusie est brunâtre, orbiculaire, membraneuse, à marge supérieure profonde en forme de sinus, entière, persistante.

Lien

Auteur de la fiche

Nadine SABOURIN
Date de publication
Lundi 14 juin 2021 - 13:39
Dernière modification
Samedi 26 juin 2021 - 09:07

Photos